Alain Vagh-Weinmann

Né à Toulouse en 1947, Alain Vagh-Weinmann, fils et petit-fils d’artistes peintres, a grandi dans un univers de peintres. Enfant, il passait des heures à regarder travailler son grand-père, Maurice Vagh- Weinmann. Bien qu’Alain ait peint son premier tableau à huit ans, il ne se sentait pas à la hauteur face au talent de son aïeul.

En 1968, son épouse, Jacotte, hérite de son père d’une fabrique de céramique située à Salernes. Alain Vagh se lance dans l’aventure. Il commence tout d’abord son apprentissage sur des tomettes ; l’engobage, le séchage naturel au soleil, la cuisson au four à bois, l’émaillage et la recherche de nouvelles formes.

Ses « terres arrachées » ont vu le jour alors qu’il travaillait sur un décor pour le Byblos à Saint-Tropez : « Je n’y arrivais pas, et un jour j’en ai jeté une par terre de colère, elle n’était pas encore sèche alors cela a donné une forme différente qui m’a plu, et je l’ai appelé les terres arrachées » Les tendances sont alors à la couleur. Une aubaine pour le jeune céramiste puisqu’il va tout naturellement commencer à exprimer sa créativité artistique en fabriquant des céramiques aux teintes  »Jouviennes » (adolescent, il s’est lié d’amitié avec Mirabelle Jouve, la fille du céramiste Georges Jouve, qui fut une source d’inspiration) et ainsi devenir une figure qui incarne l’irruption de la nouveauté dans le monde de la terre cuite.

Sa réputation de « céramiste atypique » ne tarde pas à le faire connaître du public, et des artistes. Il va poser ses carreaux un peu partout, et ainsi devenir l’un des céramistes les plus célèbres du métier. Puis, petit à petit, il se met à créer ses propres œuvres, des totems, les yeux de Pablo, des chaises… Des chaises qui ont d’ailleurs vécu leurs heures de gloire, dans l’émission de Michel Field Le Cercle de minuit, en accueillant sur leurs assises des célébrités comme, entre autres, Victoria Abril, Pedro Almodovar, Françoise Sagan, Topor…

Parallèlement à son œuvre de sculpteur-céramiste, il s’est remis à la peinture. Sa première exposition picturale date de 2018… 20 ans après celles de sculptures.

 

Expositions personnelles :
2019 : « Poteauphobie » sur canevas, Galerie Terrain Vagh, Paris 5
2018 : Émoi pictural pour le creux poplité féminin, Galerie Terrain Vagh, Paris 5
2016 : Totems, Château Mentone (Var)
2015 : Totems de terre arrachée autour de l’olivier d’or, Château de Taurenne (Var)
1995 : Carte Blanche à Alain Vagh, La Ferme de l’art, Vaison-La-Romaine
1994 : Alain Vagh Céramiste, Bœuf Galerie, Bordeaux
French cowboy, Le centre du monde, Mövenpick Palavrion, Toronto

 

Expositions collectives :
2019 : APP’ART ÉPHÉMÈRE, Commissariat : Moufida Atig, Elena Castello, Klaus Gerke, Emilie Gibert,
Marilou Thirache, juin-juillet, Galerie Terrain Vagh, Paris 5
Récréation, avec Hélène LHOTE, Galerie Terrain Vagh, Paris 5
2018 : Duo Show, avec Helene LHOTE, Galerie Terrain Vagh, Paris 5
2017 : Premier Festival de Céramique Méditerranéenne, avec la participation du Centre culturel
Français d’Athènes, Ile de Tinos, Grèce
Armand Avril et Alain Vagh, galerie Forma vieux village, Fox-Amphoux, Var
2005 : Cow parade monégasque, Monaco
2002 : Chevaux et cavaliers arabes dans les arts d’Orient et d’Occident, Institut du monde arabe,
Paris

 

Foires et salons :
2019 : Vivre côte sud, Saint-Tropez
2017- 2009 : Côté sud, Aix-en-Provence
1988 à 2008 : BATIMAT (expositions de ses piano, corvette, bétonnière, fresques, etc…)
1988 : Foire de la céramique, Saint-Quentin-La-Poterie
et de nombreuses foires régionales autour de la céramique…

 

Collections privées et publiques :
Musée Terra Rossa, Salernes (Fauteuil bureau avec écran et antennes et 3 Yeux de Pablo)
Musée de La céramique, Île de Tinos, Grèce (chaussure d’evzone à pompon)
Restaurant Mövenpick Palavrion, Toronto, Canada (installation hommage à Salvador Dali)
Hôtel Byblos, Saint-Tropez (décor mural en terre arrachée)
Château Thuerry, domaine viticole, Villecroze (vache en céramique)
Le Makeda, salle de concert & spectacle, Marseille (tableau «Creux Poplité »)
Restaurant Le Cotte-Rôti, Paris 12 (Lumiterre et terre arrachée),
Hôtel de la Ferme Rose, Moustiers-Sainte-Marie (les yeux de Pablo , totem, chaises et terre arrachée)
Carrelages des suds, Paris 5 (lumiterre et tableau «Creux Poplité »)

 

Décor émissions :
2018 – Dix pour cent, saison 3, épisode 4 (tableau « Creux Poplité »)
1995(4 avril) Cercle de minuit, fresque en céramique derrière l’invité Matoub Lounes
1994 : Du côté de chez Fred, Fauteuil pour Frédéric Mitterrand en céramique
Le cercle de minuit, Sièges en céramique

Artiste :

Alain Vagh-Weinmann
Né à Toulouse en 1947, Alain Vagh-Weinmann, fils et petit-fils d’artistes peintres, a grandi dans un univers de peintres.