Poteauphobie

Alain VAGH WEINMANN a inauguré la Galerie en mai 2018 avec son exposition EMOI PICTURAL AUX CREUX POPLITES, c’était une véritable bouffée de légèreté et de féminité qui a étonné bon nombre de Parisiens.
Le 19 décembre 2019 il viendra nous présenter son nouveau « fantasme » POTEAUPHOBIE sur canevas que nous aurons le plaisir d’exposer jusqu’au mois de mars 2020.
Depuis toujours il hait ces poteaux en béton qui enlaidissent le paysage surtout dans ce sud si cher à Bernard BUFFET, Paul CEZANNE et l’immense PICASSO et bien d’autres peintres renommés. Ce sud où il a grandi au milieu de sa célèbre tribu de peintres d’origine hongroise, les fameux trois frères Maurice, Nandor et Elemer VAGH WEINMANN.
Contre ces pylônes électriques, Alain a eu d’abord l’idée de les rendre moins visibles en les peignant en vert et contre tous ! Mais ça n’a pas trop fonctionné,et fidèle à sa réputation de céramiste fou, il a décidé de les recouvrir de lave émaillée rose pour qu’un jour on découvre « Le pot aux Roses ! », c’est-à-dire le poteau laid caché à l’intérieur.
Le 9 août jour de la Saint Amour, durant 7 ans chaque année, il organisait une fête pour l’érection d’un nouveau poteau embêtant recouvert de pierre de lave émaillée rose! Ils sont maintenant connus comme « les 7 poteaux capitaux » ; rien d’étonnant de cet artiste surréaliste, qui adore jouer avec tout et surtout avec les mots.
Sa passion de la peinture-palimpseste, lui permet de fixer sur le canevas son obsession « poteaubetophobique » et pour compléter le délire, il va même leur dédier des sculptures en série limitée.
Alors poteauphobie ou poteaufolie ?

Artiste(s) :

Téléchargements :

Date :

décembre 1, 2019 -
février 28, 2020